exercices de musculation

Quel est le top 5 des exercices à éviter en musculation pour ne pas se blesser ?

Il est courant de voir un sujet abonné des salles de gymnase et très porté sur les exercices de musculation vouloir en faire plus qu’il n’en faut dans l’optique d’être plus en forme que jamais. Parfois, cette quête pour la plus optimale des formes physiques est mue par une obsession pour la survenue de muscles hors pair comme le signalerait tout coach sportif. D’autres le font par mimétisme et d’autres encore sont entraînés par la montée de l’adrénaline. Ceci dit, cette façon de procéder n’est pas sans conséquence fâcheuse pour l’intégrité physique du pratiquant.

Pourquoi devez-vous éviter le squat à la barre guidée ?

Il est vrai que dans sa texture le squat à la barre libre effraie plus que celui à la barre guidée. On s’imagine que dans le déroulé des mouvements, à un moment ou à un autre, le sujet lâchera prise. Même s’il est rôdé, à la moindre incartade, il peut se retrouver au sol. Cependant, comme vous l’expliquera tout coach sportif certifié à l’instar de ceux du site justcoaching.fr, le squat à la barre guidée s’avère plus dangereux. Contrairement aux mouvements du premier qui se révèlent plus naturels, ceux du second sont plus forcés.

En effet, dans son déroulé, le squat à la barre guidée donne à exercer une pression élevée sur les articulations lombaires et les genoux. Il en découle comme des vases communicants des microtraumatismes qui se répètent au fur et à mesure. Ceci bien évidemment est de nature à provoquer de graves blessures.

Quid du tirage nuque à la poulie haute ?

Plus d’un coach sportif pourfend cette pratique. Le tirage nuque à la poulie haute est l’exercice par excellence pour faire travailler son dos et tout ce qui s’y rapporte. Il fait intervenir également l’épaule et l’avant-bras pour un ensemble de mouvements très éprouvants pouvant conduire à la luxation des épaules ou au désagrégement des coudes. Des blessures qui peuvent demander une pléthore de semaines de rééducation et des mouvements naturels du bras extrêmement compliqués à retrouver.

Que retenir de la presse à cuisses ?

Voici typiquement le genre d’exercice qui fait travailler efficacement les muscles des jambes. Cependant, selon tout bon coach sportif, les machines conçues à cet effet ne sont pas adaptées à toutes les sortes d’anatomie. Se faisant, le moindre mouvement mal exécuté ou un usage approximatif de l’outil ébranlera le bas de votre dos et embrayera sur une hernie discale (plus de détails à ce sujet sur Astuce-sante.fr) et bien plus encore.

Qu’en est-il de la machine à adducteurs ?

Contrairement à ce que le commun des mortels peut penser, le travail musculaire que donne à avoir la machine à adducteurs n’a rien de naturel. En effet, faire travailler singulièrement les adducteurs fait naître un risque de fatigue fort. Pire et le coach sportif qui vous suit vous le notifiera, lorsque la charge se décuple au fil de l’exécution des torsions, les mouvements se révèlent saccadés. Au cours du processus, votre colonne vertébrale et votre aine se retrouveront sollicitées et éprouvées avec comme corollaire des risques de blessures sérieuses.

En quoi le pec deck est nocif ?

Avec le pec deck, la partie du corps que vous travaillez le plus, c’est l’ensemble des pectoraux sans occulter le fait que vos épaules vont voir passer l’effort physique. Comme le dirait tout coach sportif, à partir du moment où, parce que vous désirerez avoir une poitrine trapue, vous soulèverez de lourdes charges, votre épaule peut en pâtir. Malheureusement, même vos coudes ne seront pas épargnés. Pour avoir plus d’informations sur le sujet, rendez-vous sur cette page.

Leave a Comment: